La carrière de Vaubadon

Préservons l’environnement

Terrain environnant la carrière de Vaubadon

Terrain environnant la carrière de Vaubadon

Depuis de nombreuses années, GFCIE se préoccupe de l’environnement interne et externe de ses différents sites de carrières de façon à s’incrire dans le paysage.

Pour ce faire, notre société contrôle périodiquement la qualité de l’eau, de l’air (les poussières) et mesure les vibrations pouvant être engendrées par les tirs de mines. A ces mesures s’ajoutent des contrôles effectués sur les nuisances sonores en limite de propriété.

Les poussières

L’empoussiérage est défini par la concentration moyenne de poussière (en mg/ m²) pour une période donnée.

La norme NF X43-007 de décembre 1973 définit une valeur de dépôt de 30 g/ m² /mois comme étant la valeur de référence permettant de classer les zones contrôlées :

  •     Fortement pollué : > 30 g/m2/mois
  •     Faiblement polluée : < 30 g/m2/mois

Les mesures de retombées environnementales sont controlées par la méthode des plaquettes de dépot, par un organisme agréé.
Les prélèvements des retombées de poussières sédimentales dans l’environnement sont efectués autour du site en 5 points (Cf. carte ci-dessous) :

Poussières

GFCIE_BilanPoussière2017.

Les analyses des Tirs de Mines

Des mesures de vibrations sont réalisées à chaque tir, conformément à la législation en vigueur. Ces mesures nous permettent de vérifier que la vitesse particulaire des ébranlements n’excède pas la valeur maximum de 10 mm/s.

Le tableau ci-après identifie les tirs de mines tant au niveau de leur positionnement géographique que de la quantité d’explosifs utilisés.
Ce tableau nous livre les résultats obtenus des mesures de vibrations résultant des tirs de mines et assure ainsi une totale traçabilité des tirs nécessaire à notre démarche qualité.

GFCIE_Bilan vibrations. 2018

L’eau

L’arrêté préfectoral complémentaire (du 13 juin 2005) relatif à la modification de certaines dispositions de l’arrêté d’autorisation délivré le 28 juin 1989 à la SAS Girard et Fossez et Cie fixe les valeurs limites pour les flux et les concentrations des principaux polluants.

Les effluents liquides rejetés dans le milieu naturel devront respecter avant rejet, les valeurs suivantes:

  •     Le ph est compris entre 5.5 et 8.5.
  •     Les matières en suspensions totales (MEST) en concentration inférieure à 35 mg / l, selon la Norme NFT 90 105.
  •     La demande chimique en oxygène sur effluent non décanté (DCO) en concentration inférieure à 125 mg / l, selon la Norme NFT 90 101.
  •     Les hydrocarbures en concentration inférieure à 5 mg / l, selon la Norme NFT 90 114.

Les eaux rejetées font l’objet d’une analyse, tous les semestres, portant sur les paramètres cités ci-dessus.
Les analyses sont effectuées par le Laboratoire Départemental d’Analyses  de la Manche situé à Saint Lô selon les normes en vigueur.

GFCIE_Bilan EAU 2018